vendredi 4 janvier 2019

Rappel : conférence annulée

Comme nous l’avions annoncé au début du mois de décembre dernier, la conférence « Médias et opinion », qui devait avoir lieu au Bourilhou, le samedi 19 janvier est annulée, à la demande du conférencier.

Elle est donc reportée à une date ultérieure, qui n’a pas été précisée pour le moment, très certainement l’année prochaine, car le programme des manifestations est complet pour cette année 2019. Donc, normalement rien de changé dans le programme présenté cette année, à part cette conférence.

La prochaine conférence prévue aura lieu le samedi 16 février à 17h00 et aura comme sujet « L’Auvergne inattendue ». Claude Poret nous présentera un film réalisé avec Pierre Semet, dans le cadre des reportages « Images du Monde ». Entrée : 5 euros et 3 euros pour les membres du Centre Culturel et de Loisirs.

Rappelons aussi que les conférences des 30èmes Journées de l’Antiquité commenceront le samedi 16 mars, à 17h00 au Bourilhou, avec une conférence de Jean-Luc Benel , Historien d’Art , sur « L’esprit de la Romanité dans le Patrimoine et la Culture de Nîmes et du Gard », illustrée de nombreuse photographies. Entrée gratuite.

dimanche 30 décembre 2018

Cercle Philosophique du Bourilhou

Notre prochaine rencontre aura lieu au Bourilhou lundi 7 janvier à 17h.

C'est Christian Bacci qui nous propose comme sujet :

"L'identité malheureuse ou accepter l'altérité."

Ce thème de réflexion sera partagé par l'ensemble des membres du Cercle.

En attendant nous vous adressons ainsi qu'à vos proches, nos voeux les meilleurs pour 2019.

" Il n'est aucune chose qui aille plus vite que les années" (Léonard de Vinci)

Alors Bonne et Heureuse Année et à Bientôt

mardi 18 décembre 2018

Peu de changement au bureau du Bourilhou

Comme prévu, après l’assemblée générale de la semaine dernière, les membres du nouveau conseil d’administration se sont retrouvés lundi dernier 17 décembre afin d’élire le nouveau bureau. Une entière confiance a été accordée aux membres du bureau de l’année 2017 -2018 et à part le retrait d’Hervé Garin à son poste de vice-président, pour des raisons de santé et du secrétaire polyvalent Bernard Gintrand, qui prend sa retraite culturelle et quitte Le Vigan, c’est presque la même « équipe » qui dirigera le Bourilhou en 2018-2019 , Claudine Vassas, assistant, en tant que vice-présidente, le président Pierre Valette, qui, rappelons-le, dirige le Centre Culturel depuis 28 ans ! Ce dernier a annoncé qu’il pourrait quitter le Bourilhou en 2020, au moment de ses 30 ans de présence.

L’efficace et très compétente Yannick Courant demeure trésorière, toujours secondée par Françoise Gaujac, qui, en plus, effectue depuis plusieurs mois l’affichage en ville, une tâche essentielle dans la diffusion des manifestations en dehors de la centaine d’ateliers que propose le Bourilhou.

Il fut question de la répartition des tâches et des questions relatives à l’enregistrement des cotisations avec les nouveaux membres du Conseil d’Administration, la relève étant assurée par quelques jeunes adhérentes ou déjà responsables d’ateliers comme Emilie Pascal, la présidente de la GV ou Céline Morisset, référente pour les stages du samedi. Ce sera l’objet de la réunion du CA du lundi 4 février et cette question pourra être abordée par le conseil à la traditionnelle réunion de début d’année, prévue fin janvier. D‘autre part, une convention d’utilisation du Bourilhou le dimanche, réalisée par le président et Hervé Garin, a été présentée à la réunion, à la demande de la trésorière du Centre Culturel. Elle devrait entrer en vigueur prochainement.

Ce sera Jean-Pierre Lejeune, qui prendra le poste de secrétaire, seulement chargé, à sa demande, des convocations et comptes rendus des réunions de conseils d’administration. Pour les autres travaux de secrétariat, les tâches seront réparties, auprès des différents membres du CA, dont le président du Bourilhou, en l’absence d’un poste de secrétaire-général de l’association, question toujours non résolue.

mardi 11 décembre 2018

Un centre culturel toujours dynamique

Comme nous l’avons annoncé, l’Assemblée Générale du Bourilhou a eu lieu vendredi dernier à 20h00 dans la salle du Foyer. À son habitude, le président mena tambour battant cette réunion annuelle du Centre Culturel qu’il préside depuis 1990, devant une quarantaine de personnes, membres ou responsables d’associations ou d’ateliers variés.

Étaient présents M. Martin Delord, conseiller départemental et M. Alexandre Cozza, adjoint au Maire et responsable des associations à la Mairie du Vigan. Ce dernier représentait les élus de la municipalité viganaise, excusés dans l’après-midi pour leur absence par la secrétaire de Mairie. Etaient aussi excusés pour leur absence MM Olivier Gaillard, député ; Roland Canayer, président de la Communauté de Communes ainsi que personnellement Christian Langet, adjoint au Maire, absent pour des raisons de santé.

Le président présenta le rapport moral de l’année 2017-2018. Si le Bourilhou compte à ce jour 460 membres (tout le monde n’a pas encore pris sa carte annuelle), sa composition était la suivante le 31 août dernier : 123 jeunes dont 89 filles et 34 garçons et 486 adultes, dont 398 femmes et 88 hommes. Ce qui donne en pourcentage, 87 % de membres provenant de la Communauté de Communes et 13% de l’extérieur.

Le 12 mai dernier, le Bourilhou a fêté ses 50 ans d’existence et d’activité. En présence de 300 personnes, un spectacle, remarquablement mis en scène par Jean-Pierre Lejeune, fut présenté à l’auditorium du Lycée. Les membres d’une quinzaine d’ateliers « sont descendus dans la rue » et l’ont animée pendant deux heures…Jean-Pierre prit la parole pour donner quelques renseignements complémentaires sur le déroulement de la manifestation et Alexandre Cozza félicita les organisateurs du spectacle présenté. Le président remercia à la fois la Municipalité du Vigan et la Communauté de Communes pour leur soutien financier et matériel. Ce spectacle préparé dès novembre 2017 par un comité de pilotage et l’exposition de documents rétrospectifs des activités du Centre proposée sous chapiteau (réalisée par Hervé Garin) « marqueront dans l’histoire culturelle du Bourilhou »…
Rappelons que depuis de nombreuses années, le Centre Culturel offre aux habitants du Vigan et de tout le Pays Viganais ainsi qu’à sa périphérie, un grand nombre d’activités variées à la fois culturelles, sportives, artisanales, artistiques et ludiques. Les adhérents peuvent profiter d’une cinquantaine de disciplines réparties dans une centaine d’ateliers. Ces derniers sont actuellement dirigés par 33 responsables ou animateurs dont 27 sont non-bénévoles et qui appartiennent à des associations avec lesquelles le Centre Culturel a passé des conventions, légalité et transparence obligent ! Ce nombre d’ateliers, en régression la saison dernière, est en augmentation cette année, avec l’arrivée de nouveaux ateliers…

Et le président de déclarer « Comme je le répète depuis vingt-huit ans, nous essayons d’être à l’écoute des personnes, adultes et jeunes, en tenant compte de leurs vœux et en diversifiant les différentes activités proposées. Notre meilleure récompense en tant que bénévoles, c’est leur satisfaction à trouver au Bourilhou ce qui les intéressent…Ils viennent nous le dire fréquemment et souhaitent que nous restions aux commandes »…

Le président rappela que le Centre est dirigé par un conseil d’administration de quinze personnes, presque tous bénévoles. Si certains de ses membres, pour des raisons personnelles n’ont pas souhaité rester dans cette structure cette année et ont demandé leur renouvellement, trois nouveaux membres vont en compléter l’effectif. Il s’agit de la présidente de la GV, Emilie Pascal et de la jeune référente des stages du samedi Céline Morisset, ainsi qu’Odile Sandré-Bareau, ancien professeur d’Arts Plastiques, qui participa avec Chantal Boyer, à la réalisation des décors de la manifestation des 50 ans du Bourilhou.

Cette année nous allons perdre quatre autres membres du C.A., dont Jean Lombard, qui participait activement à l’organisation des conférences et à la préparation des projections et surtout notre secrétaire polyvalent Bernard Gintrand, qui prend sa retraite culturelle après une quinzaine d’années passées en tant que secrétaire, au sein du bureau (une personne qui sera très difficile à remplacer), ainsi que Maryse Roques qui s’occupait de l’affichage. Heureusement Françoise Gaujac a pris la relève pour les affiches et fait partie des personnes qui ont pris des engagements cette année, lors d’un précédent C.A. et qui devront assumer leur charge pendant la prochaine année culturelle.

Quant au nouveau (ou nouvelle) secrétaire, malgré nos recherches, aucune personne, retraitée de préférence et habitant sur place ou près du Vigan, n’a été trouvée pour le moment. Nos recherches continuent…Une issue peut-être favorable est cependant envisagée, sur les conseils de l’adjoint au Maire, présent à l’assemblée…Affaire à suivre… De toute façon personne, pour le moment, ne veut travailler bénévolement… Le président remercia tous ceux qui participent à la vie du Centre Culturel, responsables, membres et animateurs, les conseillers de la municipalité ou les employés municipaux, qui interviennent fréquemment comme Aline Barcelo, qui tient propres les différentes salles du centre, ainsi que la communauté de Communes pour les deux subventions versées pour le Printemps du Livre du 1er mai et pour l’organisation des Journées de l’Antiquité.

En fin de rapport moral, le président rendit hommage à « Pierrot » Fabre et à Maurice Massal, deux anciens membres du Bureau, qui nous ont quittés pendant l’année 2017 et qui avaient profondément marqué l’administration du Centre Culturel pendant de nombreuses années.

A son habitude, l’efficace trésorière Yannick Courant, présenta le rapport financier avec beaucoup de clarté et de compétence. L’état des finances est sain. Dans sa présentation, elle montra dépenses et recettes de l’année passée, en comparant celles des deux années précédentes 2016-2017 et 2017-2018, donnant les sommes plus ou moins importantes d’une année culturelle à l’autre, un travail précis et bien présenté, essentiel dans le fonctionnement du Centre.

Après le vote des deux rapports approuvés à l’unanimité, les participants prirent part aux questions diverses et aux projets pour l’année 2019 : il fut question des stages le dimanche, des problèmes concernant le parquet de la salle 11 « qui continue de se soulever et de provoquer des chutes », malgré le travail réalisé par les employés communaux ( le problème demeure et s’amplifie chaque année), ainsi que du projet de sonorisation de la salle 1 (gymnase), une salle utilisée par les conférences dans laquelle l’acoustique est très négative et n’encourage pas les participants à venir. Les conférences d’Images du Monde pourraient être « privilégiées » en 2020, car les conférenciers apportent et installent leur matériel, décision qui soulagerait grandement les organisateurs… Des questions qui ont été votées et qui seront évoquées lors des prochains conseils d’administration.

De son côté, le conseiller départemental Martin Delord félicita tous ceux qui participent à la vie culturelle de notre région des Cévennes et qui animent ce territoire avec passion, foi et professionnalisme.
Le nouveau bureau pour la saison culturelle 2018 – 2019 sera élu lors de la prochaine réunion  du conseil d’administration, qui aura lieu au Bourilhou, le lundi 17 décembre à 17h00.

jeudi 6 décembre 2018

mercredi 5 décembre 2018

Conférence annulée au Bourilhou

Pour différentes raisons la conférence « Médias et Opinion »  de Pierre RIVAS, prévue le 19 janvier prochain au Bourilhou est annulée et reportée à une date ultérieure.

Merci d’en prendre note, dès à présent.