mardi 12 juin 2018

Yves Jaffrennou nous a quittés

Notre ami Yves Jaffrennou vient de nous quitter prématurément. Angevin d’origine et installé  en Cévennes depuis quelques années, il fut professeur de Lettres Modernes au Lycée du Vigan. Passionné d’écriture et de photographie, il écrivit de nombreux ouvrages et participait chaque année au Printemps du Livre, des Médias et des Arts.

Au Bourilhou, il fut un des principaux animateurs du Cercle Philosophique et participait souvent à des rencontres littéraires, lisant ou commentant des ouvrages.

Nous regretterons notre ami Yves et adressons à sa famille nos plus sincères et affectueuses condoléances.

Photo prise au Cercle Philosophique

samedi 9 juin 2018

Journée des ateliers créatifs

Comme d’habitude, à la mi-juin, la Journée des Ateliers Créatifs du Bourilhou aura lieu cette année le jeudi 14 juin de 10h00 à 17h00.

Cette année, présence des ateliers

- Peinture sur soie
- Meubles en carton,
- Club photos,
- Peinture artistique,
- Poterie…
- Etc

Les jeunes élèves du Pays Viganais pourront rencontrer les responsables d’ateliers et même participer à certaines activités. Les adultes sont aussi invités

lundi 4 juin 2018

Cercle Philosophique du Bourilhou

Chers Amis et Adhérents,

La prochaine rencontre se tiendra au Bourilhou lundi 11 juin à 17h. Pour clôturer la saison Rosy TINDEL nous propose comme sujet :

" Vieillir oui, puisqu'il le faut bien, mais comment ? "

Ce sera un thème où chacun apportera sa réflexion ou son idée que nous développerons en commun.

lundi 28 mai 2018

Pierrot nous a quittés

Photo du CA 2016 - Pierrot au premier plan avec sa canne
Notre ami Pierre Fabre, plus connu au Vigan, sous le nom de Pierrot, nous a quittés. C’est un ami très cher qui disparaît, mais que nous n’oublierons pas. Il fut un responsable bénévole, qui a beaucoup donné de sa personne dans tout ce qu’il entreprit, toujours présent au service des autres, dans toutes les associations auxquelles il appartenait, dont celle du Bourilhou. Un magnifique exemple du don de soi.

 Je lui avais rendu visite, il y a quelques jours à l’hôpital du Vigan et l’avais invité à venir assister à notre spectacle des 50 ans du Centre Culturel. Il se réjouissait de venir participer à cette manifestation. Malheureusement son état de santé ne lui permit pas de venir.

 Il était membre du Bourilhou depuis 1968 et chantait encore en début d’année 2018 dans l’Ensemble Vocal. En 1990, Pierrot devint le trésorier du Centre Culturel, quand on me demanda d’en prendre la présidence. Notre amitié fut solide. Le Centre Culturel était moins structuré qu’aujourd’hui et c’est ensemble, tous les deux, que nous prenions des décisions que nous soumettions pour accord, ensuite au bureau, qui dirigeait alors, avec quatre ou cinq personnes, le Bourilhou.

Notre amitié s’est ensuite renforcée quand il vint en Ecosse, avec le groupe des jeunes footballeurs viganais, dans le cadre des échanges culturels et sportifs franco-écossais, que j’avais mis en place, dès les années 60.

Comme je le signalais, quand on lui offrit la médaille de la Ville du Vigan, une juste récompense et reconnaissance pour son dévouement au service des autres et son engagement dans plusieurs sociétés locales, ce fut Madame Metge, l’ancienne trésorière, qui lui a apporté le jour de sa nomination, en décembre 1990, un gros paquet de papiers concernant la trésorerie du Bourilhou et lui a proposé de le prendre. Pierrot a accepté et a été élu trésorier à l’unanimité !

Pierrot tenait à jour son cahier, l’informatique n’était pas encore ce qu’elle est actuellement, quelque chose dont on ne peut plus se passer !

Il consignait avec précision et beaucoup de soin dans ce grand cahier (que je revois encore) les dépenses et les recettes.

Il faisait aussi les entrées au moment des conférences, que nous organisions. En 2000, notre ami devint vice-président, puis plus tard président d’honneur, alors qu’il était toujours membre de l’Ensemble Vocal ; le poste de trésorière fut dévolu à Yannick Courant, excellente informaticienne, qui devait elle aussi rejoindre à son tour le même atelier.

Pierrot a profondément marqué l’existence et l’administration du Centre Culturel et ses amis, qui assistaient aux assemblées générales ou aux réunions du conseil d’administration, se souviendront longtemps de ses rapports financiers, présentés avec compétence et précision, ainsi que sa présence à toutes nos manifestations, sans oublier son amitié. Il demeurera toujours présent parmi nous.

Tous les membres du Bourilhou, qu’ils soient responsables ou membres de la centaine d’ateliers ou  encore du conseil d’administration, adressent à la famille de Pierrot leurs plus sincères et affectueuses condoléances.

vendredi 18 mai 2018

Le Bourilhou en peinture

Lors du dernier cours de peinture de Chantal Boyer, cette dernière a proposé à ses élèves de faire le tableau du Bourilhou, le même en format plus réduit que celui qui fut peint pendant le spectacle de samedi dernier.

Ci-joint une photo de l’atelier en plein travail.

Expo poterie...

Dans le cadre des 50 ans du Bourilhou, l’atelier « Poterie » ou « Terre et céramique » du Centre Culturel, dirigé par Céline Morisset, a décoré l’escalier du bâtiment avec des mobiles de toutes sortes.

En voici quelques exemplaires…

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

lundi 14 mai 2018

50 ans après... Un Bourilhou époustouflant !

Une salle comble...
Hors du commun, renversant, époustouflant, il n’y a pas de mots pour décrire le spectacle des 50 ans du Bourilhou, qui fut présenté samedi dernier à l’auditorium du Lycée – Collège André Chamson du Vigan, dans une ambiance indescriptible, devant près de 300 personnes, dans une salle pleine à craquer ! Comme prévu, les membres de plusieurs ateliers (une quinzaine) sont « descendus dans la rue » et l’ont animée, pendant près de deux heures.

Groupe Gospel
Remarquablement mis en scène par le talentueux homme de théâtre Jean-Pierre Lejeune, le spectacle proposa chants, danses, saynettes, gymnastique volontaire, le reflet du travail réalisé pendant l’année, avec projection de petits films montrant les ateliers Yoga ou Tai Chi Chuan ou ces dames de la peinture sur soie en plein travail. On eut le plaisir d’entendre ou de voir, pendant le spectacle « non-stop », mené tambour battant par des participants et leurs responsables très motivés, les ateliers suivants : Ensemble Vocal du Bourilhou, groupe Gospel, chorale « Sorelle », atelier de danses de Tango Argentin et la participation de la Gymnastique Volontaire et les jeunes danseuses de Diagonale sans oublier la présence sur scène du Tarot et des membres du Cercle Philosophique… Que les ateliers oubliés veillent bien nous excuser ! Le polyvalent secrétaire Bernard Gintrand fit même irruption dans la salle avec son vélo ! Pendant tout la durée du spectacle, Chantal Boyer, responsable de l’atelier peinture réalisa dans un coin de la scène et sur chevalet un tableau représentant le Centre Culturel. De son côté, le vice-président Hervé Garin proposa à l’extérieur sous chapiteaux, une série de panneaux montrant les différentes manifestations organisées depuis le début des années 90. Signalons aussi que les décors du spectacle furent réalisés sur toile par Chantal Boyer et Odile Bareau de l’atelier « Sorelle », ancienne professeure d’Arts Plastiques.

Les joueurs de tarot attendent leurs partenaires
Quant au spectacle, il fut introduit par le président actuel du Bourilhou, interviewé par Emilie Pascal, la présidente de la GV, promue maîtresse de cérémonie. Pierre Valette donna quelques renseignements sur le fonctionnement du Centre, géré depuis 50 ans par un conseil d’administration d’une quinzaine de bénévoles. Emilie donna ensuite la parole au premier président du Bourilhou, présent dans la salle, Michel Dautry. Était aussi présent à ses côtés, un autre président du Centre, Michel Fabrié, qui lui succéda quelques années plus tard jusqu’en 1990, juste avant le président d’aujourd’hui. Le docteur Dautry parla des origines du Bourilhou, dont les statuts furent déposés en Sous-Préfecture, le 5 décembre 1967, sous le nom de Centre Culturel et Sportif du Vigan, avec la présence déjà de quelques ateliers… Leur nombre grossit par la suite au fil des années (surtout à partir des années 90, sous l’impulsion du président actuel) pour atteindre aujourd’hui une centaine, avec, une cinquantaine de disciplines, et trente –quatre responsables d’ateliers, dont vingt-deux non bénévoles et sous l’appellation « Centre Culturel et de Loisirs « Le Bourilhou » , ses membres provenant de tout le Pays Viganais et de sa périphérie ! Actuellement le Bourilhou favorise la création d’emplois d’une vingtaine de personnes…

Groupe Diagonale
Reprenant les paroles du docteur Dautry, le président du Centre Culturel cita le Professeur Philippe Joutard, ancien recteur de L’Académie de Toulouse, qui dans un de ses derniers ouvrages sur les Cévennes fait référence au Bourilhou, « un Centre Culturel en milieu rural, dirigé par des bénévoles, qui joue un rôle important en permettant l’accès à une culture ouverte à tous… »

Groupe AGV
Les deux principaux élus du Vigan, Roland Canayer et Eric Doulcier prirent eux-aussi la parole pour féliciter les participants au spectacle et rendre hommage aux responsables bénévoles du Centre Culturel, qui s’investissent toute l’année pour satisfaire les habitants du Pays Viganais et leur apporter une culture saine et variée, dans les ateliers proposées et au cours des nombreuses manifestations, qui sont organisées chaque année et que le Bourilhou a lancées, il y a une quinzaine d’années, conférences mensuelles, Printemps du Livre, Journées de l’Antiquité ( qui le font connaître ailleurs que dans notre département) , Journée des ateliers créatifs… Étaient aussi présents M. Martin Delord, conseiller départemental ainsi que la doyenne du Bourilhou, Claire Féral, qui encore l’année dernière dirigeait l’atelier Scrabble.

Chantal Boyer et Serge Valentin
Un tel spectacle ne peut être que bénéfique pour l’avenir d’une belle structure, qui héberge chaque semaine environ 650 personnes, que l’on retrouve actuellement dans la centaine d’ateliers.

Chorale du Bourilhou
Un « énorme » apéritif dînatoire, préparé par le restaurant de La Plaine, fut offert à tous les participants, à l’issue du spectacle, par le Centre Culturel et de Loisirs.

Photographies : Alain Bernaleau et Pierre Valette

Hervé Garin devant les affiches de René Bouschet

Après le spectacle...

Au comité de pilotage
Aux responsables d'ateliers
Aux participants au spectacle
Au conseil d'administration du bourilhou

Les plus beaux remerciements sont ceux du public venu en nombre vous applaudir.

À ces applaudissements soutenus sont venus s'ajouter ceux de Monsieur Eric Doulcier, maire du Vigan et ceux de Monsieur Roland Canayer, président de la communauté de communes.

Vous avez offert au public enthousiasmé par votre prestation de haute qualité une représentation colorée, rythmée et variée.

Je tenais personnellement à vous remercier très sincèrement et très chaleureusement pour votre implication, votre participation à la conception, la réalisation et à l'interprétation de ce superbe spectacle d'une grande mixité générationnelle, sociale et culturelle.

Grâce à vous et à votre dévouement, les 50 ans du Bourilhou ont été dignement célébrés et resteront dans les annales.

Au lendemain d'une superbe collaboration, une page se tourne, mais le livre reste ouvert...

Amicalement,

Jean Pierre