jeudi 18 octobre 2018

Rencontres et échanges entre Dogons et Cévenols

Depuis 2014 la commune du Vigan (30) et la commune rurale de Pel Maoudé  (18 000 habitants) du cercle de Koro au Mali sont unis dans par un projet de solidarité internationale pour la gestion durable de l’eau.

De ce fait nous avons le plaisir d’accueillir le Maire de Pel-Maoudé, accompagné du secrétaire de général de la Mairie et du chargé de projet de Caritas Mopti.

Samedi 20 octobre à partir de 16h, au cours de cette rencontre, ils nous présenteront  leur commune et leur région, tant du point de vue géographique que de leur mode de vie. Ils nous parlerons des problèmes qu’ils rencontrent, qu’ils soient climatiques ou de sécurité,  du manque d’infrastructures et de leurs souhaits.

Une deuxième partie sera consacrée à ce projet qui lie les deux communes. Pourquoi et comment il est né, avec une phase de concertation longue faite d’échanges de discussions et de missions d’expertises qui ont aboutis à la signature le 18 février 2014 par les deux maires d’une convention de coopération décentralisée entre les deux collectivités. Ce projet ambitieux présente deux aspects complémentaires qui devraient le rendre durable : les infrastructures (forages, puits, pompes, etc..) pour l’accès à l’eau et sa distribution et les formations créant les compétences pour la création des institutions (services, règlements, etc...) qui rendront les collectivités locales responsables de leur développement et le projet « durable ».

Les moteurs de ce projet sont d’une part la motivation de chacun, l’engagement dans la durée, d’autre part la recherche et l’obtention des financements en 2016 et la mobilisation des populations. Leur démarrage en 2017 a été rendu difficile par l’insécurité qui touche le Sahel (« zone rouge » interdite) et un contrat de partenariat a été signé avec une ONG qui est notre relai et opérateur local (maitre d’œuvre délégué et maitre d’ouvrage).

En septembre 2018 (et ce n’est qu’une étape) de nombreuses réalisations ont été faites, des délais tenus, des institutions qui se structurent, des formations en continu, etc.. L’eau coule à nouveau dans certains villages, plus, voir mieux et des éléments de contexte doivent être conçus et mis en place pour que cela dure ! D’autres réalisations du point  de vue assainissement et hygiène sont prévues, ainsi que la création de nouveaux sites maraichers.

Venez découvrir, photos, film et témoignages, interroger, discuter. Votre mobilisation est souhaitée, vos propositions peuvent enrichir la réalisation du projet Djengué Na, nom Dogon de la mère des jumeaux.

Conférence sur le Féminisme

Le conférencier : Jean Plantier
C’est devant une assistance d’une cinquantaine de personnes que Jean Plantier professeur honoraire de lettres modernes nous a présenté « Le Féminisme ».

Le conférencier nous a parlé des deux principaux courants féministes qui étaient en cours dans notre monde occidental, puis il a fait un historique des différentes avancées ou au contraire reculs dans les combats que mènent les femmes sur les droits et égalités citoyennes, juridiques, administratives ou sociétales.

Il a commencé en nous présentant le féminisme universalisme ou théoriquement les femmes ont les mêmes droits que les hommes. « La femme est un homme comme les autres ». Les deux sexes sont à la même enseigne tant du point de vue politique que juridique et dépendent des droits universels. C’est un égalitarisme républicain.

Puis il nous a présenté le féminisme différentialiste, nait aux USA dans les années 60. Ce courant luttant contre la société patriarcale, veut affirmer les valeurs féminismes. Cette vision essentialisme de la femme s’oppose à l’universalisme. Elle s’est construite aussi sur les échecs de l’universalisme, dont les femmes ont été abusées par des promesses non tenues. Elle considère celle-ci comme tromperie.

Les différences entre ces deux thèses sont nombreuses que ce soient dans la vision du féminisme universaliste ou différentialiste avec des nuances forts différentes : essentialisme, existentialisme, radical, matérialiste, etc…

Pour finir, Jean Plantier nous a fait un résumé historique des différentes avancées sur le droit données au sexe féminin, mais aussi les échecs ou les suppressions de certains droits au cours principalement des deux derniers siècles. Cela pouvant aller dans leur rôle de mère à rester au foyer ou à travailler,  jusqu’au droit de vote leur étant accordé en France en 1944 ou celui de posséder un chéquier en 1965.

lundi 1 octobre 2018

Cercle Philosophique du Bourilhou

C'est la reprise !

Pour cette nouvelle saison, nous reprendrons notre réunion mensuelle le lundi 8 octobre à 17h au Bourilhou. Nous vous proposons au cours de cette rencontre de réfléchir sur le thème :

" La démocratie a-t-elle un avenir ? "

Nous vous rappelons que pour s'inscrire à cet atelier, seule la carte du Bourilhou vous est demandée. Elle pourra être prise lors de cette séance.

mercredi 26 septembre 2018

Ateliers et répartition des salles 2018-2019

Établie au 26 septembre 2018. Toutes modifications éventuelles ultérieures seront portées sur le blog. Les N° de salles sont en haut de colonnes.

Rentrée 2018-2019 au Bourilhou - Suite 4

* LE TAROT REPREND

L’atelier TAROT du Bourilhou, en sommeil pendant quelques jours, va reprendre ses activités le vendredi soir de 20h30 à 22h00, en salle 10. Il sera dirigé par Jean-Jacques Van Waterloo, un membre de l’atelier. Reprise vendredi prochain 28 septembre.

* CONVENTIONS

Les responsables d’ateliers n’ayant pas renouvelé leur convention avec le Centre Culturel ou apporté leur dossier (nouveaux ateliers) sont priés de passer au bureau du président ou au secrétariat pour régulariser leur situation, dès que possible. Merci.

* REPRISE DE L’INFORMATIQUE

L’atelier Informatique reprend ses activités vendredi 28 septembre à 15h00. Il sera dirigé, comme l’année dernière, par Jean-Pierre Lejeune. Renseignements au 06 10 99 38 50.

* REPRISE DE L’ATELIER « PHOTO »

L’atelier « Photo », animé cette année par Guillaume Koessler, a commencé à se réunir le jeudi, en fin d’après-midi, comme l’année dernière, au labo photo. L’horaire exact est à déterminer en fonction des participants. Prenez contact avec Guillaume au 06 50 65 83 25.

vendredi 21 septembre 2018

Rentrée 2018-2019 au Bourilhou - Suite 3

* DANSE SENSITIVE

Il y a toutes sortes de danses au Centre Culturel et de Loisirs. Après les cours de danse contemporaine, modern jazz, africaine, contact, improvisation, flamenco, libre, Nia Technique, etc, voici la danse sensitive, présentée par l’association Nomaddanse et dirigée par Carole Herlaut, qui anime aussi l’atelier « Danse Libre ».
La danse sensitive est aussi une danse libre et intuitive. Comme le dit notre animatrice, « il n’est pas nécessaire d’être danseur pour danser ». C’est « du plaisir au désir à la liberté d’être soi dans la danse… » Nouveau cette année, cet atelier se réunira les vendredis de 13h30 à 15h00 et de 16h30 à 18h00. Renseignements au 06 60 76 76 30. ou mail nomaddanse@gmail.com

* RAPPEL IMPORTANT

Les intervenants membres d’une association fréquentant le Bourilhou sont priés de passer au bureau du président afin de renouveler leur imprimé de convention, dès que possible. Merci.

* SORTIE À SALINDRES

Les personnes, membres Du Club Histoire et Archéologie en Pays Viganais, qui souhaiteraient participer à la journée du samedi 3 novembre à Salindres sont priées de s’inscrire au Bourilhou avant le 25 octobre, à la fois pour le déplacement en covoiturage et le repas de midi.
Rappelons qu’il s’agit des Journées d’Histoire et d’Archéologie 2018, organisées par la Fédération Archéologique et Historique du Gard, dont l’atelier du Bourilhou fait partie. Au programme rencontre avec d’autres associations, conférences, expositions, fabrication de sceaux…La Cie médiévale « Les Sans Terre de Régordane » vous plongera dans la vie d’un campement de pèlerins et chevaliers : maille, jeux, tissage, calligraphie, facture d’arc, combats. Démonstrations de danses et farandoles avec la société de danse des « Joyeux Mineurs »…Seule la carte du Bourilhou (cotisation 2018) est exigée.

* COURS DE GUITARE (FLAMENCO)

Donnés par Tony Pervenchon des cours de guitare ont lieu au Bourilhou les mercredis de 18h00 à 19h30, de l’association Flamenco en Cévennes. Renseignements au 04 66 77 65 35.

* DU HIP HOP AU BOURILHOU

Comme l’année dernière, des cours de Hip Hop seront donnés au Bourilhou par Thomas Vorstermans, le jeudi de 18h00 à 19h30 pour les jeunes de 8 à 12 ans.

* ON RECHERCHE UN OU UNE SECRETAIRE

Notre ami Bernard Gintrand, secrétaire bénévole du Bourilhou depuis une douzaine d’années, prendra sa retraite culturelle à la prochaine assemblée générale du mois de décembre 2018. Dès à présent, on recherche une personne, retraité ou retraitée, bénévole et habitant de préférence Le Vigan (ou utilisant l’informatique), pour le remplacer. Prendre contact avec le président du Bourilhou, lui aussi bénévole comme tous les membres de son bureau. Téléphonez au 04 67 81 89 69, de préférence le matin.

mercredi 19 septembre 2018

Rentrée 2018-2019 au Bourilhou - Suite 2

* DE L’ESPAGNOL AU BOURILHOU

On recherche un professeur d’Espagnol au Bourilhou.  Il  y a de la demande mais personne pour donner des cours. Téléphonez au 04 67 81 89 69. On vous rappellera en cas d’absence.

* UN NOUVEL ANIMATEUR AU CLUB PHOTO

C’est Guillaume Koessler qui, cette année, dirigera l’atelier « Photo » du Bourilhou, à la place de Daniel Layer. Prenez contact au  06 50 65 83 25. Horaires adaptables selon le désir des futurs membres.

* LE CLUB  HISTOIRE ET ARCHEOLOGIE À SALINDRES

Le Club Histoire et Archéologie participera le samedi 3 novembre aux Journées d’Histoire et d’Archéologie du Gard, qui auront lieu cette année, sur deux jours à Salindres. Conférences, expositions, rencontres avec les  associations de la FAHG et différentes animations se succèderont pendant ces deux journées. Rappelons que la Fédération gardoise, fondée il y a une trentaine d’années, comprend environ 3500 membres, répartis dans quarante associations. Le club du Vigan présentera ses activités et notamment les conférences des Journées de l’Antiquité prévues aux mois de mars et d’avril 2019. Participation à la première journée. Transport en covoiturage et inscriptions au 04 67 81 89 69. On pourra aussi se procurer anciens et nouveaux numéros de la revue Patrimoine 30. Ceux qui voudront participer à la journée du dimanche, devront se rendre au gymnase de la ville de Salindres, où aura lieu la manifestation, par leurs propres moyens. Flyers et renseignements (présentation des conférences et différentes animations) au Bourilhou.

* REPRISE DES ATELIERS

Tous les ateliers du Centre Culturel n’ont pas repris mais reprendront pendant les mois de septembre et d’octobre, à l’exception de l’atelier Full Fitness, dont la reprise est prévue  le mardi 6 novembre. Pour tous renseignements passez au Bourilhou pendant la journée ou téléphonez au 04 67 81 89 69. En cas d’absence, laissez un message. On vous rappellera.

* CLUB DE BRIDGE

Dirigé par Michel Barthez, le club « Bridge » se réunit le jeudi dans la salle du Foyer à partir de 20h30. Renseignements au 06 88 93 26 84. Les cours ont commencé.

* CLUB DE TAROT

Faute de responsable, le club « TAROT » ne se réunit plus le vendredi soir.

* DANSE SENSITIVE

Carole Herlaud, qui dirige l’atelier « Danse libre »,  animera l’atelier « Danse Sensitive », de l’association Nomadanse  le vendredi  de 13H45 à15h00 et de 16h30 à 17h45.

* COURS D’ANGLAIS POUR LES TOUT PETITS

Des cours de langue anglaise dirigés par Ama Goetzinger auront lieu cette année pour les 6-8 ans le mercredi de 16h00 à 18h00. Inscriptions et renseignements au 07 81 49 75 23.

* EVEIL MUSICAL POUR LES 4-6 ANS

Marie-Claude Girompaire et Josiane Versault animeront l’Eveil  Musical et Corporel pour les enfants de 4 à 6 ans le mercredi de 15h00 à 16h00, à partir du 26 septembre. Renseignements sur l’atelier au 07 68 33 35 80.

lundi 17 septembre 2018

Première conférence de la saison 2018-2019...

" Deux visages du féminisme " 


Samedi 13 octobre, à 17h00. Jean Plantier,  professeur de Lettres Modernes honoraire, viendra nous présenter au Centre Culturel et de Loisirs du Vigan, « Le Bourihou », une conférence ayant comme sujet le féminisme.

On parle souvent du féminisme comme si la chose allait de soi et que tous ses partisans partageaient le même point de vue. L’histoire du féminisme montre qu’il n’en est rien et que ce mot recouvre des idées fort diverses, parfois incompatibles.

Sans vouloir être exhaustive, cette intervention se propose de présenter le féminisme universaliste cher à Elisabeth Badinter, puis d’essayer de cerner le féminisme différentialiste tel qu’il se développe aux Etats Unis depuis les années 70.

Entrée : 5 euros  et 3 euros avec réduction Bourilhou.


<<< Le conférencier : Jean Plantier